Créer un site internet

10 Mai 2020

Pour ce dernier jour de déconfinement total (cette précision est importante, car nous devons tous rester très prudents et respecter des règles simples pour nous protéger les uns les autres), je trouve que la météo a fait son job : nettoyage à grande eau de tous les extérieurs !J’en suis ravie, et en prime, ma voiture est toute propre et brille de plaisir à l’idée de retrouver le chemin de Personnali’Thé ! L’orage était vraiment très fort chez nous hier soir, mais j’étais bien à l’abri derrière les volets, et quand ça tonnait trop fort, Lexia sursautait et me regardait avec inquiétude. Je la tranquillisais doucement et elle se repelotonnait aussitôt, apaisée. C’est bon de rassurer quelqu’un,autant sinon plus que d’être rassuré. Histoire d’amour

Et quand les écluses du ciel se sont fermées, peu après 9 heures ce matin, j’ai fait ma dernière promenade « confinement », avec l’attestation et tout le tintouin, en essayant de la vivre de bout en bout en conscience. J’adore marcher après la pluie, les odeurs m’enivrent, les arbustes et les arbres s’égouttent, comme un chien qui s’ébroue en rentrant de sa promenade juste après qu’on ait fini de lessiver le sol, la nature pétille d’énergie, ça m’a fait un bien fou. Cerise sur le gâteau : je suis tombée en arrêt, émerveillée, devant un parterre de roses, complètement haché par les averses, SAUF un massif de fleurs encore en boutons. Vous vous rendez compte ? Comme s’il avait été épargné pour donner la vie…

Roses en boutons

Je reviens sur les chiens  et nuance mes propos. Nous avons eu un labrit appelé Bridou (nous l’avons adopté avec ce nom, je précise, mais ça lui allait bien, tellement il était rondouillard, on avait l’impression d’appeler un saucisson sur pattes!). Ce berger des pyrénées aux longs poils avait hérité de ses ancêtres l’instinct de gardien de troupeau, il surveillait la démarche hésitante de mon mari, et a su nous alerter un soir que Michel était tombé dehors. Un amour, mais le plus sot que j’ai jamais rencontré. Je disais que s’il y avait eu un concours du chien le plus idiot, il aurait été sur le podium, minimum ! Tache sur le pedigree : il était terrorisé par le tonnerre, et creusait partout où il pouvait pour se cacher : 3 canapés (dont un dans notre location de vacances), 2 matelas, de multiples coussins. Il était même arrivé à forcer la porte du meuble sous lavabo pour s’y terrer. Cela aurait fait mauvais effet dans les alpages...Inutile de dire comment nous scrutions le ciel quand nous quittions la maison ! Cela allait de pair avec une sainte horreur de l’eau (mais pas des flaques de boue, dans lesquelles il se jetait pour s’y rouler avec délectation). Donc on arrivait à des situations assez extrêmes : l’un de nous (on se relayait, par esprit de justice) dans le jardin sous une pluie battante, l’invitant à sortir faire son pipi vespéral avec des bruits évocateurs genre « Bridou, pss, pss! », et lui, bien à l’abri sous le porche, nous regardant l’air de dire « mais quels c… ! ». Quant à notre siamois, il observait toute la scène avec philosophie de derrière la fenêtre...

Labrit 2

Bref, mon premier bonheur du jour a été très intense.

Petite info intéressante : un grand patron étranger se sépare de tous ses biens matériels. Comme ça résonnait totalement avec le livre que j’ai lu hier, « les amants du ciel », j’ai crié « hourrah, une prise de conscience, ça commence, le nouveau monde est en route ». En fait, Monsieur est fatigué d’être milliardaire, c’est un statut vecteur d’attaque et d’agressivité selon lui. Donc, il ne DONNE PAS, faut quand même pas déconner, mais il VEND tout. Il sait qu’il va rester milliardaire ???

Allez, une deuxième info pour la route, c’est le cas de le dire : un chauffeur routier a été arrêté sur l’autoroute A7. Excès de vitesse ? Alcool ou drogue ? Transport de clandestins? Rien de tout ça. Il conduisait simplement en visionnant un épisode de sa série préférée. Mais attention, il avait pris la précaution de poser l’écran sur son tableau de bord ! Je m’amuse toujours de ces petites nouvelles, chaque métier a son bêtisier, les policiers et les gendarmes doivent bien rire parfois…

Sur ce, je vous laisse, j’ai encore une commande à finaliser, je suis tellement heureuse de vous retrouver à partir de mardi (avec masques svp), demain, grand ménage et rangements pour remettre en route la librairie. Je me demande déjà quel masque je vais choisir pour l’ouverture….Ah, coquetterie...

Belle fin de journée et gardez vos distances pour ceux qui reprennent, rien n’est infranchissable pour des yeux qui sourient !

PS : carte du jour (rebelles sacrés)

Img 7195


 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site