2 Mai 2020

  • Par
  • Le 02/05/2020

Définitivement, mes cheveux et moi menaçons de divorcer. Ils vont dans un sens et moi dans l’autre. Plus précisément, je vis ma vie de confinée, et eux penchent de plus en plus vers Puteaux, lieu où se trouve ma coiffeuse. Ne vous étonnez pas, vous savez que je suis très fidèle, donc je vais toujours la voir depuis 1992 malgré mes déménagements successifs. Il y a des mariages qui durent bien moins longtemps ! Trouver un artiste capillaire qui sait entretenir une coupe courte n’est pas chose aisée, donc nous vieillissons ensemble, elle m’écoute, je l’écoute, elle est venu coiffer ma fille pour son mariage, elle voit les photos des bébés qui grandissent et applaudit à leurs progrès elle a assisté à tous les aléas de ma création de Personnali’Thé et en suit les aventures, je connais son compagnon, je l’ai accompagnée et soutenue quand l’état de son frère se dégradait, je sais ses soucis avec sa maman, bref, une amitié aussi a grandi. Donc ma fidélité capillaire s’est doublé d’une fidélité amicale. Ceci dit, elle va avoir du boulot. Dans ma démarche actuelle de moins consommer, les élastiques achetés pour les masques vont bientôt servir à me faire une (petite) queue de cheval ! Je me dis aussi que je suis comme les chattes, j’ai maintenant TROIS couleurs : blond (de moins en moins), gris et blanc (de plus en plus), donc, cela vérifie l’adage populaire qui dit que seules les femelles peuvent avoir 3 couleurs, les matous plafonnant à deux ! Ca ne sert à rien, mais c’est plus drôle que de me lamenter…

Coiffeur deconfinement

Par contre, je me demande encore comment elle va officier, entre masques, gants, surblouses… mais je lui fais totalement confiance. Je lui ai dit qu’il fallait qu’elle prenne en photo toutes ses clientes, plus tard, ce sera collector ! Depuis les masques chaussettes (j’ai essayé, la... taille de mon visage et de la chaussette n’étaient définitivement pas compatibles), aux masques en tissus sobres (ceux qu’on nous propose de façon éhontée à 8 ou 10 €, ça calme les ardeurs pour les modèles plus design…) ou bariolés quand découpés dans des taies d’oreiller ou dans des nappes, les masques de nuit recyclés pour l’occasion, si, si, mon fils en a vu (j’avoue que j’ai aussi essayé, mais je ne m’en suis pas vantée et c’est resté secret entre mes 4 murs, car leur coupe oblige à faire un choix entre couvrir le nez ou couvrir la bouche, cornélien ! Et pas AFNOR du tout du tout…). Il y a aussi ceux qui sont taillés dans les soutiens-gorges, ou dans un jean avec la braguette pour respirer (modèle estampillé gros plaisantin) . Et que dire des masques de plongée ? A mon avis, dans les salons, ils vont bien se marrer, leur album souvenir vaudra bien nos cahiers de gratitude, à feuilleter les soirs de blues. J’attends maintenant les masques griffés, Chanel, Dior, Versace, et compagnie. On parie ? Alors, quand je lis que dans le sud toute une cargaison de masques a été renvoyée parce qu’on avait oublié de coudre l’étiquette AFNOR, j’hallucine ! Et sur tout ce qu’on bricole de droite et de gauche, elle est où où où où, comme le chantait Gotainer ? Je me tiens les côtes !

Masque dentelleJe ne parle même pas de la façon de les porter, nous en reparlerons ultérieurement!!!

https://twitter.com/i/status/1255932456273874945

Dernière inconnue de l’équation : les lieux de vente ! J’ai bien compris que les pharmaciens seront les derniers à en avoir, ils marronnent sec, les bureaux de tabac, ok, les grandes surfaces, ok, les ateliers de couture sans doute, les boulangeries et les boucheries peut-être ??? Remarquez, ça m’embêterait d’avoir à en acheter chez les poissonniers, je préfère mon parfum... Pas longtemps que ce soit le même bazar qu’à la télé (les chaînes s’emmêlent les pinceaux entre programmes bafoués, diffusions reportées ou annulées, remplacées au dernier moment), j’achète quoi et où ? Le pain chez le boucher, le poisson chez le cordonnier, les fruits chez le caviste, l’épicerie chez la mercière ? Allez, ça pimenterait nos courses ! Et toujours les livres de développement personnel chez Personnali'Thé, évidemment!

Img 5516

J'enchaîne sur ma petite revue de presse non exhaustive…

Il faut vous dire que j’ai une eu grosse émotion tout à l’heure. En effet, mon pc rame de plus en plus depuis quelques jours, et tout à l’heure, pendant l’écriture de ce billet, plus rien ne répond. Fière de mon sang froid gardé , au lieu d’appeler mon fils, j’éteins à la hussarde, puis rallume calmement. Dès que l’écran avec la belle photo s’affiche (on peut m’expliquer pourquoi, depuis que j’ai cliqué sur mes préférences, on ne m’affiche plus que des clichés sans aucun rapport?), et que je clique pour accéder à mon mot de passe : black out total. 2 fois, 3 fois, 5 fois ! La panique m’a alors saisie comme un bébé qui a perdu sa totote, j’ai foncé sur le téléphone (normal que dès que je veux ouvrir pour appeler, l’appareil photo se déclenche automatiquement, mais que quand je veux photographier, je dois suivre la procédure habituelle ? Petit canaillou, va!) et ai appelé au secours, toute dignité évaporée. Le temps d’une petite maintenance, et c’est reparti, ouf, j’ai sniffé de l’urgence émotionnelle, pris 3 gouttes d’assistance, brûlé du palo santo, fait ho’oponopono et un peu de cohérence cardiaque, je respire ! Justement, je tombe sur un article disant que 80 % des mails ne sont pas ouverts, et que l’on ne fait pas souvent le ménage dans nos boîtes aux lettres, alors que supprimer JUSTE 30 mails équivaudrait à économiser 24 heures d’énergie d’une ampoule basse consommation. Waow ! Vous connaissez ma répugnance à jeter, j’ai de quoi alimenter la Galerie des Glaces pendant un mois au moins. J’y vois un signe, et me dis que c’est le moment de m’y coller. Je vais y aller doucement, supprimer 100 mails par jour , pour limiter la seconde vague...

Autre casse tête : des personnes s’alarment que la carte du futur déconfinement change tous les jours ! C’est NORMAL, c’est comme le nombre des malades, ça fluctue en permanence. De plus, la carte est la synthèse de plusieurs cartes, vous me suivez ? Je ne sais plus si ça se fait encore, mais lors de nos contrôles de géographie, en primaire et collège, on devait reconstituer de mémoire des cartes géographiques. Ca en aurait sauvé plus d’un de se justifier auprès du professeur « mais j’ai fait une carte synthèse de votre cours, du grand Atlas, et de l’Encyclopédie Junior ! »...Bref, ne les regardez pas, inutile de se mettre la rate au court bouillon, il sera bien temps de découvrir la version finale !

Sur ce, je vous souhaite une belle après-midi, un repos bien mérité pour ceux qui travaillent, et la pêche pour ceux qui comme moi vivent leur vie chez eux !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site