20 Mars 2020 : mes mugs!

Question bonheurs, tous ces petits rituels quotidiens réconfortants, ces surprises, ces « chances » impromptues, ces belles rencontres, je ne savais pas par lequel commencer. Ayant décidé de ne pas hiérarchiser, j’ai choisi l’élément sur lequel j’ai posé mon regard quand l’idée d’écrire m’est venue.

Donc je vous présente mes mugs ! Entendons-nous bien : pour moi, le thé doit être servi dans une jolie tasse avec soucoupe, c’est non négociable. C’est ce que je fais à la boutique, logique ! Mais moi, j’ai cette collection qui a une histoire qui me réchauffe le coeur à chaque fois que je bois mon breuvage favori, lui donnant un goût à nul autre pareil.

Mugs

Cela remonte à l’époque où je travaillais dans l’industrie pharmaceutique. J’y réussissais très bien, adorais mes fonctions et mon équipe qui me le rendait bien. Las ! Restructuration après restructuration, malgré mes résultats en croissance constante, la réduction d’effectifs envisagée amena mon directeur des ventes à se séparer des deux seules femmes de l’équipe, quel hasard, pour placer un de ses copains de 20 ans (ironie de l’histoire, son incompétence obligea à le licencier moins de 6 mois après…). J’étais dévastée et me sentais trahie. J’allai avec des semelles de plomb à la réunion de passation des pouvoirs qui se transforma en fête en mon honneur, à ma grande surprise (et encore plus à celle de mon successeur, ignoré de tous les collaborateurs, et de mes supérieurs). Comme nous étions à Dysneyland pour l’occasion (oui, quand on réduit les effectifs pour réduire les coûts, on va dans de grands lieux…), j’ai eu le bonheur de recevoir, entre autres, cet assortiment de mugs dûment estampillés Mickey, Donald, etc.…

Alors, bien sûr, chaque fois que je les utilise, je me souviens de la joie de ce moment partagé, de ces cadeaux inattendus, des promesses de continuer à se voir (certaines ont été tenues, merci) , et je vibre les mêmes émotions de bonheur. Et à chaque déménagement, l’ouverture du carton qui les contient est un véritable cérémonial, ils sont souvent les premiers installés dans ma cuisine ! Donc, le bleu foncé, à gauche, c’est le thé vert du matin. Le blanc devant, c’est le thé blanc au jasmin du soir. Les autres, selon l’inspiration, c’est un café, un thé noir ou un rooïbos. Et au centre, le petit dernier qui est venu les rejoindre, c’est celui peint par mes petits-enfants !

Voilà, vous les connaissez maintenant, ils ont une valeur énorme à mes yeux, celle de l’amitié et de l’affection, de la fidélité aussi. Et quand je bois mon thé, vous comprenez maintenant sa saveur inégalée ! Que du bonheur!

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site