7 Mai 2020

Aujourd’hui, j’ai envie de commencer par partager une très bonne nouvelle , noyée au milieu des infos alarmistes (encore que ce matin, nos médias étaient bien trop occupées à écrire ce qu’IL ALLAIT dire en fin de journée, tous se référant évidemment à une « source sûre et fiable »).

Très bonne nouvelle car sur notre planète, chaque année, 2,2 millions (3 selon certaines sources) de fillettes sont touchées par l’excision. On estime à 200 millions le nombre total de femmes excisées de par le monde. Deux cents millions !!! Donc, quand un pays interdit cette pratique, moi, j’applaudis des 2 mains et des 2 pieds ! Bravo donc au Soudan (un des pays où le taux atteint 9 gamines sur 10), qui la punira dorénavant de 3 ans d’emprisonnement. Ce n’est certes pas beaucoup, est-ce que cela concernera juste celui ou celle qui officie ou est-ce que cela s’étendra aux parents qui la réclament pour leur enfant, cela reste à préciser. C’est un début, et tout début doit être salué. L’Egypte l’a voté en 2008, faisant tomber le taux d’excision à 70 %. On ne change pas des croyances et rites immémoriaux d’un claquement de doigts. Cette loi devra s’accompagner de changements culturels en profondeur (ça fait écho pour la situation que nous vivons, n’est-ce pas?). Je le répète, c’est un début, il fallait bien commencer quelque part, « c’est un petit pas pour la femme, mais un grand pas pour l’humanité » ! Je veux croire que de semblables décisions vont fleurir dans les nombreuses nations concernées, faisant peu à peu disparaître cette coutume.

Bravo et merci

Plus légèrement sinon, vidant la voiture des courses faites hier (comme ça, je peux les ranger directement en sécurité), je rentre dans ma résidence avec le gros paquet de croquettes de Lexia, quand l’adorable dame de l’accueil me dit « oh, vous avez un chat ? Tenez, une association a fait cadeau de sachets de pâtée à un monsieur, mais comme il a un chien, il nous les a laissés ! ». J’ai donc hérité d’une poignée de portions saumon, son péché mignon, et de la marque que j’achète habituellement ! Chouette. Car qui a un chat connaît leurs manies et leur attachement obsessionnel à la routine...Depuis un certain Mistigri, je ne commets plus l’erreur fatale. Laquelle me direz-vous ? Lui offrir en guise de bienvenue la pâtée la plus chère du marché. Mon matou n’en a plus jamais voulu d’autre ! Je me suis toujours demandé s’ils n’y mettent pas des substances addictives…

Img 7161

PS : je me souviens pourquoi je n’utilisais plus la belle bouilloire violette. Sa contenance faible certes, mais surtout le fait qu’elle sonne bruyamment 3 à 4 fois par jour pour annoncer joyeusement qu’elle est prête. Cette nuit, à 3 heures du matin, j’ai apprécié modérément…Dont acte, je la débranche le soir !

Tiens, ça me rappelle une aventure à Montpellier...

Il faut dire que Montpellier et moi, il y a toujours eu...comment dire...une incompréhension réciproque. Dans les premières années de notre mariage, quand nous habitions Marseille, nous allions souvent le week-end à Narbonne voir les grands-parents de Michel. Nous n’avions pas toujours les moyens de payer l’autoroute, donc prenions les nationales et traversions Montpellier (TONPELLIER comme disait Sébastien, tout petit, « on arrive bientôt ? »). Moi qui suis surnommée dans la famille «le pigeon voyageur », car il suffit que je sois allée une fois il y a 30 ans dans un lieu inconnu la nuit pour que je le retrouve aussitôt, j’avoue que cette belle ville au riche passé historique reste une énigme et un défi personnels. En effet, à chaque fois, malgré mes essais d’itinéraires différents, nous tournions désespérément pendant au moins une heure avant de pouvoir sortir. Pour me consoler, j’ai eu la preuve que je ne suis pas la seule dans ce cas quand des motards de la police se sont arrêtés à ma hauteur à un feu, aux environs de 15h, m’ont gentiment indiqué le chemin et m’ont dit « allez, on se retrouve pour l’apéro ! ». Vous imaginez ma stupéfaction « mais il est 15h !! » ! Ils ont éclaté de rire et ont conclu « oh, le temps que vous tourniez, il sera bien 18h... » Sauf une fois ! Ce jour-là, j’ai décidé d’éviter cette fichue ville, eh bien, en 10 minutes, j’étais bloquée en sous-sol dans le parking du centre !!! Mystère, mystère. Donc, dans les années 2000, je reviens dans cette cité pour intervenir lors d’un salon médical, j’avais réservé une chambre dans le Mercure le plus proche. On installe tout, dîner rapide, que mes collègues proposent de terminer au bar, je décline l’invitation, car j’ai toujours eu besoin de beaucoup de sommeil, en particulier avant une dure journée, et je monte me coucher. Et à 22heures, je plonge dans un délicieux sommeil réparateur. Quand soudain, sur les coups de 4 heures, je suis réveillée par une musique de fanfare à tue-tête dans la chambre. Je saute de mon lit, et vois mon écran télé qui s’était allumé automatiquement et affichait « Bienvenue, Mme Calas, au Mercure de Montpellier. Toute notre équipe vous souhaite une bon séjour ! ». Dans certains établissements, c’est un kir gratuit à la prise des clés, ou des chocolats sur l’oreiller, là-bas, c’était un écran d’accueil A L’ARRIVEE ! Las, un planté dans la programmation, et j’en ai été quitte pour une belle crise de tachycardie qui m’a empêché de me rendormir...Ils étaient morts de rire le lendemain quand je leur ai conseillé de revoir leur matériel, moi, j’ai mis plus longtemps pour me poêler !

Sinon, une question me vient à propos des masques en tissu. Certains sont conçus pour 10 lavages, d’autres 20 ou 30. Euh ! C’est pareil pour les culottes ??? Quelle idée géniale pour pousser à en racheter ! De qui se moque-t-on ? Bien sûr, les élastiques peuvent vite fatiguer, il suffira de les changer, mais j’ai bien l’intention de faire durer les exemplaires dont je dispose tant que je ne verrai pas à travers (ah, non, on ne les met pas sur les yeux!!!). Ah, les dieux du marketing veillent toujours. C’est sans doute le cas du site de la poste qui a mal compris les directives gouvernementales, (pour un site initié par le gouvernement, c’est ballot) et proposait des masques à usage unique à des prix prohibitifs : 34,90 € la boîte de 20, 70,90 € les 50 ! On était loin du plafond de 0,95 € l’unité. En fait, le site héberge des vendeurs tiers, et les pauvres expliquaient ce léger dépassement par les frais logistiques, la préparation, l’emballage, les frais de colissimo, etc , mais le masque en lui-même était bien à 0,95 €...C’est curieux, depuis hier, le tir est rectifié, et on est revenu au tarif imposé, merci ! Les premiers gogos seront-ils remboursés ?…

Alors, je vous rassure : le mardi 12 mai, quand je rouvrirai avec enthousiasme et en toute sécurité les portes de Personnali’Thé, mes prix seront inchangés (livres et cartes, normal, ils sont fixés, mais également pour tout le reste)!!!

20130925 100832

Nous n’avons plus beaucoup à attendre, le tout est de rester vigilant et de prendre soin de soi.

A bientôt, je vous laisse sur cette belle page d’Eileen Caddy « Garde ton centre profond aussi tranquille qu’un lac, afin de pouvoir refléter le meilleur sans distorsion. ; alors, tu pourras irradier ce meilleur vers l’extérieur...Tu verras que tu pourras faire bien plus dans cet état de repos et de détente que lorsque tu es aussi tendu qu’un élastique étiré au maximum et prêt à craquer»

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×