Créer un site internet

Mon bonheur

En cette période spéciale où nous avons du temps (Hélas ? Chouette?), j’ai choisi d’activer mon blog et de vous partager tous mes petits bonheurs.

Quand j’étais petite, j’étais suffoquée quand j’entendais une personnalité en vue répondre aux interviews en disant pompeusement « le bonheur ? Qu’est-ce que c’est ? Existe-t-il ? Pouvons-nous arriver à être heureux ?» (bref, une autre version du « Qui suis-je ? » de Hamlet….). Car déjà, pour moi, le bonheur était tissé de toutes ces joies du quotidien, et il ne PEUT PAS se passer de journée sans un moment de joie. Quand j’engage à tenir un carnet de gratitude, je dis toujours de franchir le premier écueil : chercher les GRANDES joies (mariage, naissance, diplôme, médaille olympique, promotion, etc.…). Car notre carnet s’arrêtera dès la première page. Non, traquez tous ces petits moments magiques : la première cerise de l’année, le trajet effectué sans embouteillage, la fierté de ce plat cuisiné parfaitement réussi, le plaisir d’un moment dans le canapé à siroter sa boisson favorite avec une gourmandise, le bonjour joyeux d’un collègue, etc, etc.

Drôle : je m’aperçois que ce billet reprend très exactement ce que j’écrivais il y a 8 ans (bon, je n’étais pas allée plus loin dans les publications, j’étais en pleine préparation de l’ouverture de la librairie et ai laissé tomber, me coupant d’un de mes essentiels : l’écriture, puissé-je ne pas refaire la même erreur!), ce sont mes convictions profondes.

Alors, au lieu de vous dire quoi faire de vos journées, le sens à trouver dans cette épreuve de santé publique (car depuis ma lecture de la Révélation de Samsara, je sais que tout a un sens, même si je ne le comprends pas tout de suite), des bonnes paroles lénifiantes, des conseils de responsabilité, je préfère garder le lien avec vous en vous partageant mes essentiels, sans ordre, sans hiérarchie, de même que sur Facebook je préfère vous transférer de bonnes blagues : le rire est un puissant immunisateur et guérisseur, venant renforcer le champion hors catégorie : l’AMOUR, à rayonner sans parcimonie. Tous mes petits bonheurs qui me font me sentir vivante et en bonne santé, heureuse de vivre, et heureuse à l'idée de vous retrouver ensuite de visu, toutes et tous préservés, dans ma librairie chérie, Personnali'Thé, campée dans la belle ville de Versailles, quelle chance d'être dans ce lieu magique (tiens, premier bonheur).

Img 5516

Eh oui, car même si Personnali’Thé est fermée comme tous les commerces, elle vit dans mon coeur, je rêve aux commandes que je ferai dès la réouverture, aux nouveautés que je vais introduire, à l’intensité des premières méditations où les groupes vont se retrouver, celle du cercle de la reprise, tous ces sourires que nous allons échanger, ces rires qui vont réchauffer les belles pierres de la voûte, les premières conférences qui vont nous faire vibrer. J'ai confiance et je suis heureuse !

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site