Que c'est beau la vie!

Que c'est beau la vie, chantait Jean Ferrat, sur des paroles de Claude Delecluze et Michele Senlis...

Chaque jour, je me réveille et m'endors sur ces mots auxquels je crois profondément, inconditionnellement, viscéralement même, et c'est pour cette raison que je les choisis pour inaugurer ce blog "Transformez votre vie".

Chaque jour est pour moi une occasion de m'émerveiller sans retenue. Personne ne le fera à ma place, j'ai ce pouvoir, parce que j'ai le pouvoir de choisir mes pensées. Mes journées sont ainsi faites de petits et grands bonheurs que je  savoure pleinement, le coeur débordant de reconnaisssance.

Merci pour ce charcutier (pourtant fort peu aimable avec les clientes qui me précédaient!) qui m'offre la tranche de jambon mal coupée. Chic, la place pour me garer en plein Paris JUSTE devant ma destination. Quel plaisir ce premier sourire de mon petit-fils (3 semaines) blotti dans mes bras. Si tendres les petites (?) attentions de l'homme que j'aime.Et cette éclaircie soudaine dans un ciel d'hiver qui accompagne nos pas, la pluie qui s'arrête inopinément pendant les 5 minutes de déchargement des courses, le petit geste amical du conducteur à qui l'on vient d'offrir la priorité, le rire des enfants qui emplit les allées de ma résidence le soir au retour de l'école, le coup de fil affectueux d'une amie chère, le dernier paquet de papier WC dans les rayons du supermarché, ouf, j'allais tomber en panne sèche (ça vaut aussi pour la station service miraculeusement surgie quans la jauge flirte dangereusement avec le vide!), l'appareil photo désiré justement en promotion  aujourd'hui, le bienfaisant doliprane effaçant mon mal de tête, le facteur passé exceptionnellement avant mon départ, m'évitant ainsi d'aller le lendemain chercher mon recommandé... Que dire aussi pour le plombier joint en catastrophe et qui, "ça tombe bien, ma p'tite dame, j'ai un client à voir dans votre immeuble, sans ça je n'avais aucune disponibilité avant 3 semaines!". Puis la beauté de mon jardin, l'odeur de l'herbe après la pluie, l'heureuse surprise de ce téléfilm sans prétention ni gros budget et qui m'a fait passer un excellent moment, le bisou "mamie je t'aime grand comme la terre" d'une de mes petites filles. Et puis, et puis...

Cherchez bien, des moments comme ça, vous aussi en vivez des quantités chaque jour. Apprenez à les reconnaître, choisissez de les apprécier, goûtez-les. Vous ne pouvez éviter "ce "..." de charcutier qui n'est même pas fichu de couper correctement du jambon, cette saleté de fuite de la douche,  ou l'indigence des programmes de la télévision. Alors, décidez d'en prendre le meilleur parti. Nous ne vivons certes pas dans un monde de bisounours! Mais pourquoi se nourrir presqu'exclusivement des éléments négatifs? D'un mal sort toujours un bien, je l'ai maintes fois vérifié, à nous de le chercher (honnêtement, il ne vous est jamais arrivé, à la suite de ce que vous avez cru être une catastrophe, de tirer un bénéfce supérieur à celui espéré dans un premier temps?).

Maintenant, ressentez le plaisir et la joie suscitées par cette multitude de petites bulles de bonheur, et tout naturellement vous  les rayonnez autour de vous. Votre légèreté attire de la légèreté, votre sourire un sourire, votre gaieté de la joie, etc... et d'autres bulles de bonheur et de plaisir sont ainsi générées. VOUS générez ces autres expériences positives.

Alors, bienvenue sur ce blog, puisse-t-il vous aider de jour en jour à construire votre vie de la façon la plus satisfaisante possible, en commençant par répéter plusieurs fois par jour :

J'aime la vie, la vie est belle

J'aime ma vie, et la vie m'aime

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site